Politique nationale qualité

La qualité au Burkina Faso est régie par la loi n°11-207/AN du 24 mai 2007 portant institution d’un système national de normalisation, de certification, d’accréditation et de promotion de la qualité au Burkina Faso. Elle définit les notions de normalisation, de certification, d’accréditation et de promotion de la qualité et institue un Conseil Supérieur de la Qualité (CSQ). Aux termes de la loi, le CSQ est chargé de proposer au gouvernement une politique nationale de normalisation et de promotion de la qualité dont il est chargé de suivre la mise en oeuvre par les structures concernées. Il se présente donc comme un organe d’impulsion et de coordination de la politique du gouvernement en matière normalisation et de promotion de la qualité.

Dans le contexte actuel de la mondialisation marquée par la libéralisation des échanges et l’ouverture des marchés, la qualité des produits et services offerts aux consommateurs est un facteur indéniable de compétitivité.

En effet, avec l’ouverture des marchés, le Burkina Faso dispose d’un potentiel d’exportation des produits et services pour lesquels il a des avantages comparatifs. Cependant, leur accès aux marchés est conditionné par le respect des Accords de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), notamment ceux portant sur les obstacles techniques au commerce (OTC) et sur les mesures sanitaires et phytosanitaires (SPS) relatifs à la protection du consommateur, la santé animale et la protection de l’environnement. En conséquence, les produits et services burkinabé destinés à la commercialisation doivent être conformes aux normes sur les marchés visés.

Dans le cadre de sa politique de développement économique et social, le Gouvernement du Burkina Faso a créé ou suscité la création d’un certain nombre d’institutions œuvrant à la promotion de la qualité à travers ses diverses facettes : la normalisation, la métrologie, les analyses et essais, l’inspection et le contrôle, la certification, etc.

L’étude a pour objectif général, la définition d’une Politique Nationale Qualité pour le compte du Gouvernement du Burkina Faso. Cette politique doit contribuer à rendre plus compétitifs les acteurs économiques en garantissant la qualité des produits burkinabé et leur conformité aux exigences des marchés.