La mangue du Burkina

La mangue du Burkina

Présentation

La mangue est un fruit tropical produit par le le manguier qui est un arbre pouvant atteindre 10 à 35 m de haut, au feuillage vert persistant.

La mangue du Burkina est une drupe de forme ronde, ovale, pesant 200 g à 2 kg selon les variétés. Sa pulpe très nourrissante, est consommée en frais, et peut être transformée (séchée, en jus, confiture, sirop, purée) ; elle contient des fibres alimentaires, des vitamines A et C, du β carotène, ainsi que des glucides, lipides et des oligo-éléments. Sa valeur calorifique est de de 56 à 65 Kcal.

Production

Au Burkina Faso, le manguier est planté sur plus de 35 000 ha dans 7 régions du pays pour une production annuellede mangue estimée à plus de 240 000 tonnes.
Statistiques de production au Burkina (année 2008)

Région Superficie Quantité
ha % T %
Boucle du M 2 138 6,07 23 411 9,61
Cascades 6 431 18,25 25 293 10,39
Centre-E 1 181 3,35 11 935/td> 4,86
Centre-O 3 672 10,42 35 031 14,39
Centre-S 854 2,42 5 693 2,34
Hauts B 19 941 56,61 138 031 56,73
Sud-O 1 005 2,85 3 891 1,59
TOTAUX 35 221 100 243 286 100

Principales variétés et périodes de production

Variétés Fev Mar Avr Mai Juin Juil Aoû
Amélie
Valencia pride
Springfiel
Lippens
Kent
Keitt
Brook

Il existe de très nombreuses variétés dont les principales au Burkina Faso sont : Amélie, Valencia pride, Springfiel, Lippens, Kent, Keitt, Brook. Par ordre d’entrée en production, Amélie est la plus précoce, suivies de Valencia pride, Lippens, Springfiel, Kent, Keiit et Brook qui est la plus tardive.

Selon les régions, la région du Centre Ouest est le plus précoce, suivies de celle des Cacades et des Hauts-Bassins où les dernières mangues se récoltent au Kénédougou, quel que soit la variété.

mangue_346_346_filled

Exportation

Statistiques mangue export (2010 à 2012)

Dest. 2010 2011 2012
T % T % T %
Europe 3 758 57,0 2 754 42,0 5 250 59,7
Asie 180 2,7 302 4,5 183 2,0
Améric. 6,1 0,1
Afr N 66 1 96 1,4 150 1,7
Afr O 2 578 39,2 3 750 52,1 3 211 36,6
TOTAUX 5814 100 6 600 100 8 794 100

Les mangues du Burkina sont exportées en Afrique, en Europe, en Asie et en Amérique.
Les exportations sont passées de 5 800 tonnes en 2010 à plus de 8 700 tonnes en 2012.

Le marché le plus important est l’Europe, caractérisé par ses exigences de qualités (niveau de maturité, forme, calibre, absence de tâches et d’attaques parasitaires, exigences de respect des LMR, spécificités sur la présentation des emballages et des produits)et les référentiels de production (biologique, commerce équitable, GlobalGAP) qui prennent de plus en plus de l’ampleur.

A destination de l’Europe, les mangues sont transportées par avion ou par bateau. Par avion, elles sont emballées dans des cartons de 5kg et conditionnées en palettes. Une palette/avion peut contenir 120, 140 ou 170 cartons.

Par bateau, les mangues sont emballées dans des cartons de 4 kg et conditionnées en palettes dans des conteneurs réfrigérées. Un conteneur charge 22 palettes, soit 21 120 kg de mangue. Les conteneurs sont placés sur rail et transportés jusqu’au port d’Abidjan pour être embarqués dans le bateau.

L’Afrique de l’Ouest occupe la 2ème place avec 2 500 tonnes à 3 700 tonnes/an. Le Niger est le premier pays de destination (2 000 à 2 800 tonnes/an), suivis par le Ghana et la Côte d’Ivoire. Le transport des mangues est effectué par camion.

Les pays d’Afrique du Nord, d’Asie et d’Amérique restent des destinations encore très peu exploitées. Et le transport est fait par avion.

Le conditionnement des mangues fraîches est effectué en station. Il existe 4 principales stations de conditionnement de mangue fraîche, dont 3 sont à Bobo Dioulasso : la SGTF (Société de Gestion de Terminaux Fruitiers), le Ranch du Koba et Fruiteq Sarl et la 4ème à Banfora : Sanley Export.

La mangue est aussi transformée :

  • Mangue séchée : elle est conditionnée en sachets variant de 100 g à 1 kg, emballés dans des cartons contenant 10 kg. La mangue séchée est expédiée aussi bien par avion que par bateau vers l’Europe.
    mangue_reference
  • Jus et confitures : ils sont commercialisés localement et exportés vers les pays de la sous-région.

Les acteurs

Ils sont constitués de producteurs, transformateurs et exportateurs individuels ou organisés.
Les producteurs ont mis en place l’Union Nationale des Producteurs de Mangue du Burkina (UNPMB), les transformateurs la Professionnelle des Transformateurs de Mangue du Burkina (PTRAMAB).

L’APROMAB (Association Interprofessionnelle Mangue du Burkina) regroupe les acteurs de chaque maillon ; son siège est à Bobo Dioulasso.

Liste des principaux exportateurs

Structure Responsable Contact
Association WOUOL Sombié Antoine Tél : (+226= 78 81 85 55, Email : assowouol@yahoo.fr
Burkinature Sarl Bovey Claude Tél : (+226) 50 43 07 52, Email : burkinature@gmail.com
Fruiteq Sarl ZongoAdama 01 BP 2092 Bobo Dioulasso 01,Tél : (+226) 20 98 38 39/78 84 64 92, Email : info@fruiteq.com
GEBANA Afrique Heubi David Tél : (+226) 50 37 61 82
GIE CDS Dioma Etienne Tél : (+226) 50 43 69 16, Email : cds@fasonet.bf
GIE Naffa Toure Rosemonde Tél : (+226) 50 43 22 36, Email : gienaffa@fasonet.bf
UCOBAM Ouédraogo Yassia Tél : (+226) 50 31 40 17/50 30 65 27, Email : ucobam@zcp.bf

Mission principale de l’Apex

Promouvoir les exportations du Burkina Faso par :

  • La collecte, l’analyse et le traitement de l’information économique et commerciale sur les filières, les produits et les entreprises d’exportation au profit des exportateurs,
  • La recherche de marchés : études de marchés, prospection commerciale, organisation de manifestations commerciales (foires, salons) au niveau national, régional et international ; faciliter l’accès des exportateurs burkinabè à ces marchés et manifestations commerciales,
  • Le renforcement des capacités des exportateurs dans le domaine des TIC, l’appui à la création de site web, la diffusion de normes, spécifications techniques et codes de bonnes pratiques