Développement des OPC

Développement des OPC

PROMOTION DU COMMERCE

Les bénéficiaires du programme BSOD-CBI au bilan

Trois organismes public de promotion des exportations (OPE) à savoir l’APIEX BENIN, l’APEX-Burkina et APEX Mali, sélectionnés en janvier 2014 par l’organisme britannique d’appui au pays en développement, le CBI ont tenu leur deuxième rencontre du 30 mai au 3 juin 2014 à Ouagadougou. Cette rencontre a pour objectif de mesurer l’état d’avancement du programme des conférences périodiques.

Après Cotonou, Ouagadougou a accueilli du 30 mai au 03 juin 2016 les délégations des trois OPC bénéficiaires du programme visant à booster les exportations grâce à l’appui de la CBI, un organisme dépendant du Ministère des Affaires étrangères des Pays Bas. Le bilan de mise en œuvre des travaux et recommandations issues de la conférence de Cotonou, la formation Facebook, l’atelier pratiques Système de Management de la qualité étaient au menu de cette rencontre. Celle-ci a permis aux différents points focaux d’exposer les difficultés rencontrées dans la mise en œuvre du programme d’une part, et d’expliquer les raisons du retard dans les engagements pris d’autre part. Toute chose qui a permis de prendre des mesures correctives en vue d’un bon déroulement du programme.

Le CBI a pour mission essentielle, de contribuer au développement économique et durable des pays en développement en stimulant la croissance des exportations. Aussi participe t-il au  renforcement de la compétitivité internationale des exportateurs en les aidant à pénétrer le marché de l’Union Européenne.

C’est ainsi qu’il a initié deux programmes en Afrique de l’ouest intitulés : « fruits et légumes frais 2012-2017 » et « ingrédients naturels pour l’alimentation, les produits pharmaceutiques et cosmétiques, 2012-2017». A partir des résultats de l’analyse de la chaîne de valeur et des analyses de rentabilité conçues pour lesdits programmes, quatre Organismes de promotion du commerce (OPC) ont été identifiés dans la sous région ouest africaine. Le développement de site portail, l’amélioration de l’organisation interne, la formation des exportateurs, l’accès aux financements et l’élaboration de stratégie de développement des ressources financières sont les domaines activité communes aux quatre OPC à améliorer.

Cela a suscité la création d’un programme de développement des OPC visant à accorder plus d’attention aux PME et à booster leur croissance notamment à travers des études de marché réalistes et efficaces. Il comprend trois volets à savoir le développement et la mise en œuvre des études de marché, le développement de sites portail, le développement et la mise en œuvre d’un système de gestion de la qualité.

Concernant le premier volet, il est recommandé une approche professionnelle des études de marché au sein des OPC ainsi que la production et la diffusion des résultats. A cela il faut ajouter le renforcement des capacités des personnels  des organismes

Sur le deuxième volet c’est-à-dire le développement du site portail Web, l’idée est de construire et de fournir un site portail Web à partir de duquel,  tous les services et informations accessibles aux exportateurs seront centralisés. Ce faisant, les services en ligne offerts par les OPC seront plus professionnalisés.

Quant au dernier volet qui porte sur le système de gestion de la qualité, la vision est la création d’un système de management de la qualité (SMQ) pour impacter le travail en interne et améliorer la qualité des prestations dans l’amélioration de la chaîne de valeur à l’exportation.

En vue d’avoir une nette clarté sur la suite du programme les participants à travers les premiers responsables de chaque structure ont décidé à l’étape de Ouagadougou d’intégrer les activités du programme dans leur programme d’activités annuelle au lieu de les exécuter comme un programme à part, une résolution qui à n’en point douter contribuerait à  éviter à l’avenir d’être confronté à des retards.